IMG_2751

Ayyanar அய்யனார் (Ayanar)

Ayyanar est un dieu de villages, vénéré principalement dans l’état du Tamil Nadu et dans les villages tamouls du Sri Lanka. Il est principalement adoré comme un gardien qui protège les villages ruraux. « Ayyanar ou Aiyanar » est composé du mot « Ayya » qui est souvent utilisé pour désigner les gens respectables. Ce terme signifie aussi  un « frère aîné ». Ayyanar est donc issue d’une combinaison de mots qui signifie : «  chef d’un groupe ». C’est pour cette raison qu’on raconte qu’Ayyanar est à la tête d’une armée de Dieu : 21 au total qui sont ses serviteurs.

Les temples d’Ayyanar sont généralement ornés de statues gigantesques et colorées. Ils sont généralement situés à la périphérie ou en limite des villages ruraux. Ce dieu est souvent représenté sur un cheval avec une épée, ou avec des armes comme un trident ou encore une lance. Lorsqu’il est représenté sur un cheval blanc, il lutte contre les démons et les dieux du mal qui menacent le village.

Les statuts sont généralement plus grands que 20 pieds, on peut apercevoir des images terrifiantes accompagnées par des agents et des animaux. Parfois on remarque des petits chevaux de terre cuite, des tridents de fer et des lances, offerts par les fidèles dans l’accomplissement de leurs vœux.  Il existe plusieurs sortes de festivités dans le cadre des festivals de temple des villages.

On prétend que le culte d’Ayyanar est très ancien puisqu’il est lié au système ancestral, à la nature et au culte de la fécondité. Les prêtres pratiquant le culte de cette divinité sont généralement non-brahmanes. Ils proviennent des lignées locales qui avaient lancé ce culte depuis de nombreuses générations. Les fêtes d’Ayyanar sont célébrées pendant le printemps dans les villages.

IMG_2751

Le modèle de culte est non-agamique. Son culte est associé à  des offrandes sacrificielles de nourriture végétarienne pure. Cependant les animaux comme le poulet et les chèvres sont offerts à quelques des 21 serviteurs « les Kavals deivangals » associés à cette divinité, tels que :  Karuppu Swamy,  Sudalai Madan Swamy et quelques autres « Amman » situés à l’intérieur du temple d’Ayyanar. Le sacrifice de sang à ces sanctuaires est donc très fréquent.

En Inde du Sud, ce Dieu est adoré sur un terrain en plein air  entouré d’arbres, il occupe une place importante dans les villages locaux en raison des valeurs installées dans la vie familiale et communautaire. Ayyanar représenté avec ces 21 serviteurs symbolise une vie de famille ou de communauté représentant le bonheur et  les valeurs familiales.

Un temple d’Ayyanar en argile regroupant diverses idoles reflète la hiérarchie sociale qui existe dans les villages du Tamil Nadu. Les dieux sont classés en fonction de la hiérarchie sociale et économique dans le village, et comme dans la vie sociale. Le plus haut rang des dieux sont végétariens, tandis que celles du bas de classement sont non-végétariennes.

God-Ayyanar

COMORASSAMY Patrice ©

Accueil

2 réflexions sur “Ayyanar அய்யனார் (Ayanar)

  1. Il y a aussi une faute d’orthographe dans le mot « ortographe » dans le message d’Armel Boueyguet.
    Mais ce n’est pas grave, of course!

    Igor Maximovitch

  2. Cher Patrice,
    Ce texte est remarquable et très informatif, mais il y a une faute d’ortographe dans acceuil, je crois que ça devrait s’écrire « accueil ».
    amicalement,
    armel, Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s