Rakta_Bhairava

Bhairava பைரவர்

Om Shri Kala Bhairavaya Namaha…

« Bhairava » provient du sanskrit भैरव qui signifie « terrible » ou « Affreux ».  Il est parfois appelé Bhairo,  Bhairon ou encore Bhairadya. Il est la manifestation violente de Shiva associé à l’anéantissement. Il est l’un des dieux les plus importants au Népal et sacré pour les hindous.Il est parfois représenté orné d’une série de serpents tordus, qui servent de boucles d’oreilles, bracelets, bracelets de cheville…

Il porte une peau de tigre et un tablier rituel composé d’ossements humains. Accompagné de son divin « Vahana » (Véhicule) qui n’est d’autre qu’un chien. Bhairava est connu comme « Vairavar » en tamoul, où il est souvent présenté comme un « Devata Grama » (divinité villageoise) ou une divinité populaire qui protège le disciple sur les huit directions (Tikku Ettu).

Dans l’époque contemporaine, Bhairon a été adoré par des millions de personnes pour obtenir la bénédiction du dieu puissant. Etant relié à la face Sud, il se rapporte à la déesse nommée « Mahavidya Bhairavi » qui donne le « Lagna Shuddhi » (purification de Disciple). Cette purification, protège le corps, le concept de soi, la personnalité, et d’autres attributs associés avec le disciple.

D’autres appellations comme « Bahirawa » est une représentation de lui protégeant des trésors. De plus, on dit qu’il est la principale divinité adorée par la secte cannibale « Aghora ».

bhairava

Les noms associés à cette divinité :

« Bhairava » possède huit incarnations :

  • Kala Bhairava
  • Asitanga Bhairava
  • Samhara Bhairava
  • Ruru Bhairava
  • Krodha Bhairava
  • Kapala Bhairava
  • Rudra Bhirava
  • Unmatta Bhairava.
  • Et Kala Bhairava qui est représenté comme le gourou de la divinité planétaire de Saturne.

Les légendes de « Bhairava » :

1. On raconte que l’origine de « Bhairava » est issue d’une conversation entre Brahma et Vishnou.  Cette épopée est racontée dans l’ouvrage : « Shiva Maha-Purana ». Le seigneur Vishnou demanda au Seigneur Brahma : « qui est le créateur suprême de l’univers ? ». Doté d’arrogance, Brahma lui répondit que c’est lui-même pour être adorer par Vishnou. Shiva entra dans une immense colère, il prit la forme de « Bhairava » pour punir Brahma. Il décapita l’une des 5 têtes de Brahma et depuis ce jour, Brahma ne possède que  4  têtes. Sous la forme de « Kala Bhairava »  il est représenté portant la tête décapitée de Brahma. En coupant la cinquième tête de Brahma, il a été forcé de porter la tête de ce dernier durant plusieurs années jusqu’à ce qu’il eût l’absolution de tous ces péchés.

2. Une autre histoire de l’origine de Bhairava est le récit populaire ou l’on retrouve l’histoire entre « Sati, Shiva et Daksa ».En Inde antique vivaient le Roi «Daksha » et sa fille « Sati ». « Sati » été également connue sous le nom de « Dakshani ». Sati grandit, et devenait un disciple dévoué du Seigneur Shiva. Son père lui proposa de se marier avec de nombreux Rois et Dieux, mais elle refusa toutes les propositions. Elle voulait depuis toujours se marier  avec le seigneur Shiva. Pour gagner le cœur de Shiva, elle abandonna la vie de luxe et le palais de son père et se rendit dans la forêt. Elle se consacra à l’austérité et le culte de Shiva, en abandonnant la nourriture comme pénitence, elle a été nommée « Aparna ». Shiva touché par cet acte de dévotion, décida de l’épouser. Malgré le désaccord de son père, elle désobéit et se maria avec Shiva. Daksha était catégoriquement contre ce mariage, étant un roi très arrogant, il coupa toutes ses relations avec Sati et priva sa fille de sa famille. Daksha ressentait beaucoup de mépris pour Shiva, il commença à traiter le seigneur Shiva sans aucun respect.

Un jour, Daksha a décidé d’exécuter un poudja spécial appelé « l’Achvametha Yagam » (sacrifice du cheval : un rite védique et brahmanique de l’Inde ancienne). Le seigneur Shiva n’été pas convié à cette cérémonie. Les Dieux, Brahma, Vishnou, Indra… ont fortement sollicité la présence de Shiva, mais Daksha refusa catégoriquement. Sati s’en alla assister à la cérémonie malgré les dissuasions de Shiva. Sati a été accueillie froidement par son père, subissant les insultes perpétuelles sans scrupule de son père envers son mari. Elle a été consumée par la rage contre son père et le dégoût pour sa mentalité, elle s’immola par le feu du Yargam. Lorsque Shiva appris cela, il a détruit le Yagam et fit  décapiter « Daksha ». Shiva pris le cadavre de Sati sur ses épaules et courut incontrôlablement pendant plusieurs jours dans le monde entier. Comme cela finira par détruire toute la création, Vishnu a utilisé son « Sudarshan Chakra » (arme divine : disque possédant 108 bords dentelés du dieu Vishnou) afin de couper le corps de Sati en plusieurs morceaux,  qui tomba à plusieurs endroits différents. Ces endroits où les parties du corps de Sati tomba sont maintenant connu sous le nom « Shakti Peethas ». La forme de l’affreux Bhairava est considéré comme la garde de chacun de ces Shaktipeeths. Ainsi chaque temple de « Shaktipeeth » est accompagné d’un temple dédié à Bhairava.

Le culte de « Bhairava »

Bhairava est une divinité importante au Népal. Tous les établissements traditionnels possèdent au minimum au moins un temple de Bhairava. Il ya plusieurs temples dédiés à Bhairava dans la vallée de Katmandou (Kala Bhairava , Bhairava Akash…).

Bhairava est adoré quand il y a des planètes maléfiques dans lorsque  les planètes maléfiques sont en transit. Il élimine et protège les personnes  des effets néfastes. Selon l’astrologie indienne, Rahu est connue comme une planète sombre, qui joue un rôle important dans la vie d’une créature. Les astrologues indiennes suggèrent souvent aux personnes : le culte du Seigneur Bhairava destiné à  réduire les effets néfastes causés par la position de la planète maléfique Rahu dans l’horoscope.  On dit aussi que le culte de cette divinité est très utile pour obtenir le succès et tout le confort matérialiste.

Kalabhairava-god

« Bhairava »  lien avec  » Masanin Vilin  » ?  (Ile de la Réunion)

A la réunion, on retrouve une divinité qui à une apparence proche de « Bhairava » nommée « Masanin Vilain ». On pourrait faire un rapprochement de ces deux divinités par le mot créole « Vilain » et « Bhairava »  qui signifie « terrible » ou « Affreux ». Ayant encore des doutes sur ces deux divinités, je ne préfère pas m’avancer. 

Le culte de « Masanin Vilain » est particulier. On entend souvent dire qu’on effectue des sacrifices d’animaux en son honneur… les cérémonies se déroulent souvent la nuit et des sacrifices se font dans les croisés ou devant un temple en son honneur. L’adoration de cette divinité est encore discrète et mystérieuse.

COMORASSAMY Patrice  ©

Accueil

 



6 réflexions sur “Bhairava பைரவர்

  1. Vannakam

    Voici un Mantra qui est en rapport avec Smasha Bhaîrava Kaali (Shakti de Raj Bhairava.)

    Om kaalikaayai vidmahe shmashaanvaasinyai dheemahi tanno
    aghoraa prachodayat

    1. Bonjour .Je vis a Maurice ,depuis mon enfance ,mes parents et grand parents ont toujours pratiquer l’adoration de ces divinite sans connaitre vraiment l’origine.Merci pour vos recherche monsieur comarassamy car au moins je me sens plus eclaire.Je serais ravi de pouvoir discuter religion avec vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s