800px-Veerabhadra - Copie

Pratyangira Devi ப்ரத்யங்கிரா தேவி (Narasimhi)

« Om Sat Chit Ananda Parabrahma Purushothama Paramatma Sri Bhagavathi Sametha Sri Bhagavathe Namaha »

Pratyangira parfois appelée Prathyangira, Narasimhi ou encore Narashimhika, est une déesse hindoue associée avec Shakti qui est le concept hindou de l’énergie éternelle.

LES ORIGINES :

Si l’on se réfère à son nom « Narasimhi », on peut l’associer à la puissance divine du Seigneur Narasihma (incarnation du Seigneur Vishnou), d’où la couleur bleu de la statue. Il semblerait que les origines de son nom sont liées du faite qu’elle soit puissante.

Le dérivé de son nom « Prati-Angirasa » qui signifie « contre la sorcellerie », atteste bien que cette déesse n’est pas associée à la sorcellerie. Elle est considérée comme une force puissante, éloignant les influences générées par la sorcellerie.

Pratyangira Devi est l’incarnation du Dharma (justice), Satya (la vérité) et de la justice irréprochable.

La Déesse Mère est aussi appelée «Artharvana Bhadra Kali», parce qu’elle est la gardienne de notre « Atharvana Vedam » qui détient le secret des : Mantras, Tantras, Yantras du bien au mal. 

Son énergie est un équilibre entre le masculin et le féminin, Shiva-Shakti. Cette énergie a été reconnue dans quelques autres traditions de l’Egypte ancienne au Tibet. 

800px-Veerabhadra

Son apparence a été un peu cachée durant des siècles. Les gens pensaient,  que l’adoration de cette déesse était réservée aux
Saints et aux Rishis (sage).

Dans sa forme complète, elle est gigantesque :giri603

  • 1008 têtes (représentant le chakra universel de l’énergie cosmique)
  • 2016 mains.
  • Elle apparait majestueusement sur un char tiré par 4 lions (représentant les 4 Vedas)
  • Elle porte de nombreuses épées pour éliminer les obstacles.
  • Une mâchoire de lion, afin de détruire les karmas négatifs.

maxresdefault

Le chiffre quatre est d’une importance cruciale. En effet, les quatre lions représentent aussi :

  • les quatre Yugas (âge): Satya Yuga, Treta Yuga, Dvapara Yugaet Kali Yuga
  • les quatre étapes de la vie : nourrisson, enfant, adulte, aîné.
  • les quatre objectifs de la naissance humaine – Dharma, Artha, Kama, Moksha.
  • Les quatre étapes de l’évolution spirituelle – Sariyai, Kriyai, Yogam, Gnanam; 
  • Les quatre présences divines – Mata, Pita, Guru, Deivam (mère, père, Guru, Dieu). 

Sous son char il y a un lotus à huit pétales, révélant le chemin pour devenir libre de la vie.

Sri Pratyangira Devi Temple, Turahalli, Bangalore
Sri Pratyangira Devi Temple, Turahalli, Bangalore

LEGENDE : 

Il existe plusieurs légendes concernant Pratyangira Devi, voici la légende la plus répandue :

  • Il est dit que lors du combat de Shiva contre le démon (cf article les Matrikas), Narasimha ayant bu le sang de « Rakshasas » prit sa forme la plus destructrice. Ne se contrôlant plus, il faisait trembler le monde. Shiva tenta donc de le calmer mais en vain. Craignant que sa colère puisse détruire les trois mondes et toutes les créations, les Dieux s’approchèrent du Seigneur Shiva afin de l’aider à calmer Narasimha.

Le Seigneur Shiva adora alors les trois shaktis : Parvati, Mahalakshmi & Saraswathi et avec leurs pouvoirs combinés, il prit la forme de « Sarabha » : un oiseau très puissant qui pouvait dévorer les lions et les éléphants. 

220px-NarasimhaHara

Lorsque Sharabha approcha Seigneur Narasimha, il est devenu encore plus féroce et a révélé sa forme la plus puissante appelée « Asta Muhka Gandaberundha Narasimha ». Cette forme possédait 8 têtes :

  1. Garuda : visage d’aigle, donnant la santé
  2. Varahadeva : un visage de sanglier : qui enlève la magie noire
  3. Hanuman : visage de singe : la protection contre les forces du mal
  4. Baluka : visage d’un ours : protection dans l’obscurité
  5. Hayagriva : visage de cheval : donnant la sagesse et la force de vie
  6. Vyagra : visage de tigre : assurant une protection dans la bataille et libérateur de toutes sortes de maladies, les mauvais esprits et les démons,
  7. Gandaberundha : deux faces d’un oiseau spécial comme le phœnix, donnant la paix d’esprit
  8. et le Seigneur Narasimha lui-même : visage de lion, donnant la libération et le service de dévotion à la Cour suprême.

img0147

Une théorie soutient que la Déesse Mère appelée Prathyangira émergea alors du troisième œil de Sarabheswarar avec 1008 visages, 2016 mains et la langue tachée de sang sortant de sa bouche qui était ouverte. 

Sa forme était puissante, 1000 fois plus grande que Sarabheswarar, la tête montée au-dessus des nuages et ses pieds dans les enfers. Son apparition avec le tonnerre et la foudre permit de calmer Narasimha. Il pu alors reprendre sa forme initiale et le monde fut sauvé.

  • Prathyangira est également mentionnée dans l’épopée hindoue Ramayana. En effet, Indrajit exécutait « Nikumbala Yaga  » (un rituel sacré pour adorer Prathyangira) afin de devenir invincible. Tandis que Rama et ses soldats étaient en guerre dans Lanka . Hanuman fît obligé de descendre afin d’arrêter ce rituel pour qu’il ne devienne pas invincible.

sri-prathyangira-copy

CROYANCE ET CULTE EN INDE

On dit que  Prathyangira dévore les karmas négatifs et répond aux prières rapidement pour un dévot qui détient des intentions pures. Elle transforme l’énergie négative d’une personne en la purifiant, grâce à sa Grâce, un dévot fidèle devient une âme raffinée pure.

Afin de mieux recevoir l’énergie Pratyangira, il est utile d’avoir une certaine compréhension. Pratyangira vient du plus profond de la Mère Divine, une zone simplement connue sous le nom de l’Infini.

Dans le vide, il n’y a pas de pensée, de peur, de douleur, de perte, de temps, ou même l’espace … juste la chaleur de l’amour de la Mère Pratyangira.

Elle nous enseigne en éliminant la peur et la douleur dans nos vies. Elle nous montre que ces circonstances de la peur ou l’angoisse sont causées par nos attachements à certains aspects de nos vies. Un refus de se laisser aller, ne libère pas la pièce jointe qui provoque notre douleur. S’il y a, de  la douleur ou la peur dans la vie de l’un, il y a quelque chose à être libéré, et quelque chose à apprendre.

tumblr_nwaobhIiij1sjjdtyo1_500

Elle est comme le Seigneur Shiva, elle nous donne Gnyanam : « la réalisation de soi ». Elle ne doit pas être confondue avec une divinité qui peut provoquer la mort ou qui est associée à la mort. 

Prathyangira Devi, nous soulage de la colère, les malédictions, les obstacles, la magie noire… Les gens adorent la déesse afin de guérir toutes leurs maladies, pour prévenir les accidents majeurs et tout autre type de problèmes de santé causés par l’intoxication. 

On dit aussi que certains Temples de Pratyangira Devi sont généralement sous-terre, elle est dotée d’une puissance incroyable que son culte ne peut être réalisé « sur terre ». Les temples sont à de nombreux endroits pour le bien-être du peuple et afin d’éliminer les influences des forces du mal. 

Dans certains temples Pratyangira Devi, les cérémonies sont célébrées les jours d’Amavasaï. Pratyangira homam est réalisée avec des piments rouges séchés pour détruire les forces négatives, le malheur, la rivalité et reconquête de la puissance perdue.

LES TEMPLES 

Il existe de nombreux temples en Inde consacrés à cette divinité, les plus connus :

  • Prathyangira Devi Temple à Shollinganallur (Chennaï),
  • Pratyangira temple, Hosur (Tamil Nadu),
  • Prithiyankara Devi Kali Temple (Pondicherry)…

 

(source : wikipédia et d’autres sites…)

COMORASSAMY Patrice ©

Accueil

3 réflexions sur “Pratyangira Devi ப்ரத்யங்கிரா தேவி (Narasimhi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s