maxresdefault

Renuka Devi ரேணுகா​ (Yellama)

Renuka Devi, Yellama, Ekvira, Ellai amman, du tamoul ‘ரேணுகா’ est une déesse hindoue adorée principalement dans l’état indien de Maharashtra  et les indiens du sud des Etats de l’Andhra Pradesh , Karanataka , Tamil Nadu et Telangana . 

Ses dévots la vénèrent comme la «Mère de l’Univers » ou  » Jagadamba « (un nom de Durga). « Yelamma » qui signifie donc la  « Mère de tous  » dans le panthéon Hindou.

En sanskrit, «Renuka » est dérivé du mot qui a pour signification « grain fin de sable » (en rapport avec le pot dans la légende).

14051664_620531988115608_7053892008251921534_n

LEGENDE

Les légendes de Renuka sont contenues dans le Mahabharata , le Harivamsa et dans le Bhagavata Purana .

Le roi Renuka (père de Renuka) a effectué une Yajna (yargam), un rituel effectué pour maintenir la paix et la bonne santé. Lors de ce rituel, il a été béni avec la naissance d’une fille, qui est née du feu de ce yargam. Elle est alors appelée « Renuka », elle était un enfant brillant qui est devenu l’enfant le plus aimé de ses parents.

Lors de ces 8 ans, Agastya , le célèbre gourou du roi Renuka, conseilla au Roi de marier sa fille à Jamadagni (qui est l’un des 7 sages Rishis) quand elle aurait atteint la maturité.

 Jamadagni était le fils de Ruchik Muni et Satyavati, qu’ils avaient obtenu par la bénédiction des dieux suite à une grande pénitence. Renuka se consacra à Jamadagni Muni dans toutes ses tâches, l’aider dans la réalisation des rituels et des poudjas. Avec une telle dévotion, peu à peu, elle est devenue proche et chère à Jamdagni.

Après quelques années, Renuka a été bénie avec la naissance d’une petite fille appelée Anjana (Anjana Devi). Renuka se réveillait tôt le matin pour se baigner dans la rivière Malaprabha avec une grande concentration et un dévouement total envers Jamadagni.

Son dévouement a été si puissant qu’elle a été en mesure de créer un pot fait que de sable pour retenir l’eau, tous les jours. Elle remplissait le pot sur la rive de la rivière et utilisait un serpent qui se trouvait à proximité, le transformant en « Sombli » (permet de porter le pot sur la tête). Ainsi chaque matin, elle apporta de l’eau à Jamadagni pour son rituel.

Jamadagni_telling_Parasuram_about_kartyaveerarjun

Renuka donna ensuite naissance à cinq fils: Vasu , Viswa Vasu, Brihudyanu, Brutwakanwa et Rambhadra. 

On dit que Rambhadra était le plus jeune et le plus aimé, en gagnant la faveur du Seigneur Shiva et Parvati et donc appelé Parashurama (la sixième incarnation de Vishnu). 

Un jour, Renuka est allée à la rivière, elle aperçut un « Gandharva » en train de jouer (esprits de la nature des hommes).  En voyant cela, elle perdit pendant quelques secondes, la concentration et son dévouement envers son mari. Elle a perdu son pouvoir de collecter de l’eau dans des pots non cuits, qu’elle avait obtenu de sa chasteté et donc perdit l’eau qu’elle avait recueillie. Déçue par cela, elle retourna chez elle dans la honte. Voyant Renuka rentrer les mains vides, Jamadagni devint furieux,  en colère, il lui ordonna de quitter sa maison, de partir en exil, en lui infligeant la lèpre.

Après avoir été maudite par  Jamdagni Muni, Renuka décida d’aller vers l’est et s’est assise dans la forêt pour la méditation. Dans son rêve, elle rencontra les saints « Eknath » et « Joginath », elle les pria et demanda comment  gagner la miséricorde de son mari.

D’abord, ils la consolèrent, puis lui demanda de suivre leurs conseils en  se purifiant d’ abord dans un lac voisin, puis en adorant un Shivalinga, qu’ils lui avaient donné.  Ensuite, elle devait se rendre à la ville voisine et mendier pour obtenir du riz des différentes maisons (ce rituel, appelé « Joga Bedodu », est toujours effectué par les femmes pendant un mois en particulier dans le Karnataka). Après avoir recueilli le riz, elle devait donner la moitié aux saints et faire cuire la moitié restante, en ajoutant du jaggery. Puis elle devait consommer le riz cuit avec une pleine dévotion. Si ce rituel était respecté durant 3 jours, elle serait en mesure de rendre visite à son mari le quatrième jour. Les saints lui ont avertie qu’elle ne sera pas excusée pleinement et qu’elle devra passer à travers la « vie d’une veuve » pendant trois minutes puis qu’elle sera éternelle et bénie par son mari. Et qu’elle serait adorée par toutes les personnes, puis ils disparurent.

Renuka suivit leurs instructions avec dévotion et adora le Shivalinga avec plein soin et respect. Le quatrième jour, elle alla voir son mari.

46535359

Jamadagni étant encore furieux contre Renuka, il ordonna à ses fils de punir leur mère. Un par un, quatre d’entre eux ont refusé catégoriquement. Jamadagni, qui possédait le pouvoir de brûler tout le monde en cendres avec son seul regard, est devenu fou furieux et transforma le quatre de ses fils en cendres. 

Le dernier fils Parashurama , étant absent, trouva sa mère en pleure et trouva un tas de cendres a son arrivé. Son père lui raconta ce qu’il est arrivé et lui ordonna de décapiter sa mère pour son infidélité. Parushurama pensa rapidement, connaissant les pouvoirs de son père et l’étendue de sa colère, Parashurama obéit immédiatement à son père, en utilisant sa hache.

Face à l’obéissance de son fils, le Père offrit un vœu. Parushurama, demanda que sa Mère et ses frères soient ramenés à la vie. Au grand étonnement de tout le monde, la tête de Renuka s’est multipliée par dizaines et par centaines, et fut déplacée dans différentes régions. Renuka était de retour. Ce miracle a inspiré ses fils et les autres à devenir ses disciples, et à l’adorer.

padaveeduhead - Copy

Yellama & Renuka

Dans de nombreuses traditions, Renuka et Yellamma sont considérées comme deux noms pour la même déesse. Cependant, il existe une tradition orale qui établit une distinction entre les deux. 

Selon ces récits, Renuka aurait fui vers une communauté de caste inférieure quand son fils Parushurama a décidé de venir la tuer. Il la trouvé et la décapita avec la femme qui aurait tenté de la protéger. Plus tard, lorsqu’elle aurait été ramenée à la vie, le corps et la  tête se seraient inversés. Mais Jamadagni accepta comme son épouse Renuka, tandis que la seconde femme devait être adorée par les castes inférieures comme la déesse « Yellamma » : la mère de tous. 

soa-81091-yellamma-indian-god-saudatti-karnataka-india-ce8p6y

CULTE EN INDE

Déesse Renuka et Seigneur Jamdagni Muni sont adorés dans les villages autour de  la Rivière Yamuna.  Dans certaines parties du sud de l’Inde, la déesse Yellamma est connue pour sa force abondante.

Son culte est particulièrement suivi et adoré dans le Karnataka, le Tamil Nadu, l’Andhra Pradesh et le Maharastra. La déesse est connue sous divers noms, dont les plus courants sont : Renuka Devi, Jogamma… Une légende indique que la déesse Yellamma est l’incarnation de la déesse Kali qui d’une part symbolise la mort.et d’autre part, est considérée comme la mère compatissante envers les enfants.

Dans les temps anciens, les travaux des temples ont été assurés par des femmes connues sous le nom de Devadasi, ce qui signifie littéralement : domestique des Dieux. Elles sont dévouées au temple et sont instruites comme artistes et/ou courtisanes.

COMORASSAMY Patrice  ©

Accueil

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s