13935015_1843011445980719_3348152819899213154_n (1)

Sangili Boothathar சங்கிலி பூதத்தார் (Sangli Bourdon)

‘ Sangli Bourdon ‘ ce nom résonne sur l’île de la Réunion comme un carvel très puissant lié aux forces du mal. Mais qu’en est t-il ?

DSC01181 (2)

Tout d’abord son nom ?
Sangli Bourdon, on pourrait penser à Sangli Boodaam mais on ne retrouve aucune représentation à ce niveau. Par contre, on peut retrouver des informations sur un certain « Sangili Boothathar » (en tamoul : சங்கிலி பூதத்தார்) qui est un Dieu villageois. On retrouve d’ailleurs plusieurs vidéos sur youtube, où l’on voit des indiens du Sud pratiqués son culte.

De plus,  » பூதத்தார்  » vient du tamoul « பூத » qui est en rapport avec la mort et les esprits. De même, le mot « bhoodam » en malayalam signifie  » Esprit « . Cet article est donc basé sur cette hypothèse.

Selon les différentes versions, on dit que Sangli Bourdon est un gardien associé au Seigneur Shiva. Une autre version indique qu’il est un démon épargné par la déesse Karly pendant la guerre et reconverti pour servir les dieux.
Selon Florence Callandre, elle raconte que les Bourdons représentés par des fidèles déguisés qui marchaient à l’avant des processions, comme gardien de Shiva, des géants esclaves du Dieu… Elle indique que certains d’entre eux sont « mauvais ».

Sa représentation et son culte ?
Sangli Bourdon est présenté comme « Koleideivam » (Dieu familiale ancestrale) de certaines familles réunionnaises. Le culte varie en fonction des familles. Mais généralement, on effectue un sacrifice de bouc de couleur noir et la divinité est recouverte généralement de tissu vert ou rouge.
A la Réunion, on retrouve cette représentation dans la plupart des temples privés : un personnage terrifiant représenté avec des dents et des cornes d’asura. Mais est-ce sa vraie représentation ?

Après plusieurs recherches, je constate que cette représentation de Sangli Bourdon est typiquement locale et exagérée. Sur le blog de Mr Dieyom Cavidel Petiaye on retrouve une représentation qui s’approche de la réalité.

2514837605_1

Il y a aussi un livre qui indique que Kala Bhairava est la forme de Sangli Bourdon. Je pense que cela est totalement faux (cela n’engage que moi). La description de Kala Bhairava semble indiquée qu’il ressemble plus à la forme de « Massanin vilain » adorée à la Réunion. (Cf voir l’article).

Tout comme, Karuppu Swamy, Sudalai Maden… on constate que sur les réseaux sociaux, Sangli Bourdon est associé à la sorcellerie, au mal… Il est temps de levé le voile et de rendre à cette divinité la place qu’elle occupe réellement.

Patrice COMORASSAMY ©

(PS : Merci Prisca.A)

Accueil

 

5 réflexions sur “Sangili Boothathar சங்கிலி பூதத்தார் (Sangli Bourdon)

  1. Salut!!
    Super site!! Tres instructif!! A tout ceux qui le vénère! Quels sont les histoires locales autour de sangli bourdon?? A-t-il pour tous une image péjoratif ou au contraire une image protecteur? Comment le priez vous en général??

    Bonne continuation😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s