Tara_lithograph

Tara தர​ (Tarini)

2ème Déesse de la Sagesse (Mahavidyas)

Saptakshar Tara Mantra (7 Syllables Mantra)
Om Treem Hreem, Hrum, Hreem, Hum Phat॥

02 TaraMaa

La déesse ‘Tara’ appelée aussi ‘Tarini’ vient du mot sanskrit ‘Tara’ qui se traduit par « Celle qui protège », Le mot ‘ Tara’ dans d’autres langues indiennes contemporaines, signifie aussi ‘étoile’. Elle est donc une forme de Shakti (énergie primitive sous une forme féminine).

Elle est perçue comme la personnification de la faim inextinguible (qui ne s’arrête pas) qui propulse la vie.

Tara est semblable à Kali en apparence. Tous deux sont décrits comme debout sur Shiva sous une forme inerte ou cadavérique. Elle est représentée de couleur bleu.  Elle porte une jupe en peau de tigre, tandis que Kali porte seulement une ceinture de bras humains. 

f80a64a47260223afaf6237e881a7fb0

Tara se distingue visuellement de Kali principalement par ses instruments. Avec quatre bras, elle porte généralement une épée, une tête ou le crâne coupé, un lotus et des ciseaux . Le ciseau symbolise la capacité de Tara à couper les habitudes des personnes, libérant ainsi l’individu à la transcendance spirituelle.

tumblr_o7lxslXH1S1rf4nnwo1_1280

Légende

Il existe une tradition orale concernant la déesse Tara.  La légende débute avec le ‘Samudra Manthan’ (l’ un des épisodes les plus connus de la mythologie hindoue qui explique l’origine de ‘amrita’ , la boisson de l’ immortalité), un combat entre les Devas et les Asuras . 

Le Seigneur Shiva aurait bu le poison appelé  ‘Kalakuta ‘ qui a été créé à partir de l’océan, sauvant ainsi le monde de la destruction. Après avoir bu le poison, il tomba inconscient sous l’effet puissant du poison. 

C’est là que la mère divine apparue sous la forme de Tara et prit Shiva sur ses genoux. Shiva prit la forme d’un nourrisson, la Mère Divine allaita alors Shiva afin que le lait de ces seins puisse contrer le poison et abroger ces souffrances.

maa-tara-with-lord-shiva-at-her-breast

Croyance et Temples

Comme Kali, la déesse Tara dans son contexte hindou bénéficie du sang.  Tara-tantra décrit la joie de Tara à la fois du sang animal et humain. On dit qu’elle apprécie le sang humain, le sang des dévots doit être prit dans des parties déterminées du corps, tels que le front, les mains, les seins, la tête ou la zone entre les sourcils; certaines de ces zones peuvent correspondre aux différents chakras, centres spirituels dans le corps.

On peut retrouver un temple dédié à la déesse Tara le village de Tarapith , un site tantrique très important. Tara est dit être plus accessible au dévot (Bhakta) ou Tantrika à cause de ses instincts maternels.

220px-Tara_Behala

COMORASSAMY Patrice  ©

Accueil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s